L’entretien des patins à longue lame devra être fait avec rigueur afin que l’on puisse les conserver longtemps en bonne condition et assurer ainsi au patineur une bonne qualité de patinage.

 

  • -Lors des déplacements du patineur de la chambre des patineurs à la patinoire, les lames doivent être recouvertes d’un protège-lames en plastique afin de faciliter le déplacement du patineur sans toutefois endommager le tranchant de l’aiguisage et par le fait même, les lames. Les protège-lames devraient préférablement être enlevés sur la patinoire et non sur les protecteurs de planchers à l’extérieur de la glace.
  • -Lorsque le patineur a terminé sa session de patinage, il replace les protège-lames sur ses patins afin de se rendre à la chambre des patineurs.
  • -Une fois dans la chambre, le patineur s’assoit et retire ses patins. Par la suite, il retire les protège-lames et, à l’aide d’une guenille, il essuie les lames pour retirer toute l’humidité présente sur les lames et les patins afin d’éviter de créer une corrosion (ROUILLE) sur les lames des patins.
  • -Une fois les lames bien asséchées, le patineur installe des pantoufles en tissu (et non les protège-lames en plastique) pour protéger les lames durant le transport dans le sac du patineur. En effet, les protège-lames en plastique qui ont servi pour le déplacement du patineur ont une concentration d’humidité qui favorise la formation de corrosion (ROUILLE) et une perte d’aiguisage.
  • -Une fois à la maison, le patineur retire les pantoufles afin de laisser sécher les patins à l’air libre. Le patineur réinstallera les pantoufles pour le déplacement lors de sa prochaine session de patinage à l’aréna.